Partenaires

CNRS
Ministère de la Culture et de la Communication
Université Versailles Saint-Quentin


Rechercher


Accueil > Actualités

Conférence inaugurale de Sam Webb le 23 septembre au LCP d’Orsay

"Understanding the Physics of Radiation Damage Formation Mechanisms in Complex Heritage Samples"

par Fanny Dubray - publié le , mis à jour le

Sam Webb, responsable de l’imagerie au synchrotron de Stanford, et professeur invité à IPANEMA dans le cadre de la chaire Jean d’Alembert, donnera une conférence inaugurale le 23 septembre à 14 heures Laboratoire de Chimie Physique (LCP) d’Orsay, sur le thème : "Understanding the Physics of Radiation Damage Formation Mechanisms in Complex Heritage Samples".

Après un premier séjour particulièrement fructueux en 2018, Sam Webb rejoint de nouveau l’équipe d’IPANEMA comme professeur invité de juillet à octobre 2019. Ce professorat est financé par la chaire Jean d’Alembert de l’initiative d’excellence Paris Saclay. Le Laboratoire de Chimie Physique d’Orsay, qui accueille la conférence, collabore régulièrement avec IPANEMA, à travers le projet MUSIICS, notamment.

Les techniques de rayons X basées sur le rayonnement synchrotron sont de plus en plus utilisées pour la spectroscopie et l’imagerie de matériaux anciens et du patrimoine culturel, en raison notamment de la brillance de plus en plus élevée des nouvelles sources de rayons X. Si cette brillance accrue permet d’observer des matériaux plus difficiles, elle augmente aussi les risques d’altération en raison du niveau élevé d’exposition au rayonnement.

Les travaux de recherche réalisés dans le cadre de la chaire de professeur invité Jean d’Alembert ont pour but mieux comprendre la physico-chimie des mécanismes de formation de dommages potentiels causés par les rayons X dans des échantillons complexes du patrimoine culturel, et notamment du pigment bleu d’outremer. Ils visent également à mettre au point des méthodes sûres de collecte de données, de surveillance in situ, et d’évaluation des relations dose-dommages dans divers matériaux de plus en plus complexes.

La collaboration entre le Synchrotron de Stanford et IPANEMA a déjà produit de nombreuses découvertes importantes, depuis la détermination des oligo-éléments et des pigments colorés dans les fossiles de dinosaures jusqu’aux changements chimiques affectant les pigments picturaux au cours du temps, en passant par le décryptage de palimpsestes et de manuscrits anciens.

Entrée libre et gratuite
Bât. 349, salle Magat (RDC, à droite)
Laboratoire de Chimie Physique
15 avenue Jean Perrin
91405 ORSAY Cedex
Accès par interphone

Télécharger le plan de l’université Paris-Sud

Post-scriptum :

Cette conférence s’inscrit dans le cadre du programme de bourses "Jean d’Alembert" de l’Initiative d’Excellence (IDEX) Paris Saclay, qui permet à des scientifiques étrangers hautement qualifiés d’effectuer des séjours de longue durée dans un des laboratoires de son périmètre.


+