Partenaires

CNRS
Ministère de la Culture et de la Communication
Université Versailles Saint-Quentin


Rechercher


Accueil > Actualités

La résilience du patrimoine culturel aux catastrophes naturelles identifiée comme un défi majeur par les Académies des sciences du G7

par Bénédicte Charbonnel - publié le

Le 3 mai 2017, les Académies des sciences des pays du G7, dont l’Académie des sciences française, ont remis trois déclarations communes insistant sur des défis scientifiques majeurs, à Sergio Mattarella, président de la République italienne, pays organisateur du prochain sommet du G7 qui aura lieu les 26 et 27 mai prochain à Taormine (Sicile).

Aux côtés du défi des maladies neurodégénératives dans le contexte du vieillissement démographique et du rôle de la science, de la technologie et de l’innovation comme moteur d’une croissance démographique renouvelée, la résilience du patrimoine culturel aux catastrophes naturelles a été identifiée comme une priorité scientifique.

Les Académies des sciences insistent sur l’importance de renforcer la prise de conscience publique des spécificités de la vulnérabilité du patrimoine culturel. Elles proposent plusieurs actions et recommandations :
- poursuivre les recherches permettant une évaluation des risques, et la prévision des diverses catégories de catastrophes naturelles ;
- établir des procédures a priori permettant une préparation optimale au moment où ces catastrophes surviennent ;
- financer convenablement les écoles de conservation/restauration du patrimoine et les faire interagir avec les centres de recherche ;
- faciliter le financement participatif ;
- renforcer la coopération internationale.


+