Partenaires

CNRS
Ministère de la Culture et de la Communication
Université Versailles Saint-Quentin


Rechercher


Accueil > Actualités

Présentation des travaux sur la fonte à la cire perdue au ministère des Affaires étrangères et du Développement international

par Bénédicte Charbonnel - publié le

Suite à la publication dans Nature Communications des travaux de l’équipe de recherche pluridisciplinaire associant IPANEMA, le C2RMF, PréTech, TRACES, le synchrotron SOLEIL, ArScAn et le Musée national des arts asiatiques–Guimet sur l’invention de la technique de fonte à la cire perdue, il y a 6000 ans dans le bassin de l’Indus, l’équipe a été invitée, le 25 novembre 2016, à présenter ses découvertes au ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI).

Lors du point presse live du ministère, Loïc Bertrand a exposé les techniques innovantes ayant permis d’étudier les premières fontes à la cire perdue provenant du site de Mehrgarh et de dévoiler les choix techniques très novateurs et inattendus des artisans de l’époque. Il a également souligné l’actualité du procédé de fonte à la cire perdue, encore très utilisé de nos jours dans les domaines du formage de précision et de la fonderie d’art.

A quelques jours de la conférence internationale d’Abou Dhabi sur le patrimoine en péril, cette présentation a aussi permis de souligner l’importance de mettre en place des actions concertées pour poursuivre la recherche et préserver le patrimoine dans les zones de conflit. Ce type d’actions serait tout à fait envisageable dans le cadre de l’infrastructure européenne E-RIHS, avec, par exemple, le soutien du Centre international d’études pour la conservation et la restauration du patrimoine (ICCROM).

La vidéo intitulée Le Mystère de l’amulette, réalisée par Renaud Chabrier (réalisation, dessins, animation) et Thierry Bertomeu (création sonore) et produite par Nova Pista, a été projetée à la suite de la présentation.
Pour revoir cette vidéo, cliquez ici.

Par ailleurs, une interview de Loïc Bertrand, réalisée par le MAEDI à la suite de la présentation, est disponible en ligne.


+