Partenaires

CNRS
Ministère de la Culture et de la Communication
Université Versailles Saint-Quentin


Rechercher


Accueil > Actualités

Un colloque “Physique des matériaux anciens” à la conférence de la Société européenne de Physique à Berlin en mars 2018

par Bénédicte Charbonnel - publié le

La conférence conjointe des divisions de la matière condensée de la Société allemande de Physique (DPG) et de la Société européenne de Physique accueillera un colloque dédié à la « Physique des matériaux anciens » en mars 2018 à Berlin.

Physique des matériaux anciens

Des matériaux paléontologiques et archéologiques aux matériaux artistiques, les matériaux anciens offrent une fenêtre fondamentale sur notre passé. Ils sont essentiels pour élucider l’origine et l’évolution des formes de vie sur Terre. Ce sont des témoignages tangibles des activités humaines passées. Ils constituent également une clé pour évaluer les impacts anthropiques sur le climat et l’environnement. La chimie des matériaux anciens a fait l’objet de nombreux ateliers et conférences mais, mis à part dans des domaines scientifiques limités (par exemple la mécanique des matériaux architecturaux), ce n’est que récemment que plus d’attention a été portée à la physique des matériaux anciens.

Ce colloque se concentrera sur les aspects où les propriétés observées et étudiées dans les matériaux anciens peuvent enrichir la physique. Certains de ces matériaux ont en effet été soigneusement optimisés par les sociétés passées, la plupart du temps de manière empirique, à tel point qu’ils peuvent être considérés comme des systèmes modèles pour leur comportement optique (lustres, émaux, pigments, vernis, etc…), leur durabilité (alliages spécifiques, patrimoine bâti, etc…), ou leur résistance mécanique. Le caractère complexe et hétérogène à multi-échelle de leur composition, de leur structure et de leur morphologie, en relation avec leur environnement à travers le temps, régit leur évolution à long terme et leurs propriétés physiques : percolation et transport, adsorption et réactivité, vieillissement et comportement mécanique.

De nouvelles approches d’imagerie fournissent maintenant la dynamique d’échelle du nanomètre à la l’échelle macro pour explorer ces propriétés physiques. Les contraintes spécifiques soulevées par les matériaux anciens sont également une source d’inspiration méthodologique depuis l’instrumentation avancée jusqu’à la réduction des dommages causés par les radiations lors de l’étude d’échantillons et d’artefacts précieux. Ce colloque suscitera également de nouvelles interactions interdisciplinaires, particulièrement pertinentes dans le contexte de la mise en place de l’infrastructure E-RIHS (European research infrastucture for Heritage Science), qui est entrée dans sa phase préparatoire en février 2017, et de l’Année européenne du patrimoine de 2018.

Organisation

Ce colloque est organisé par Loïc Bertrand, directeur d’IPANEMA, et par Herman Terryn (Faculty of Engineering, Vrije Universiteit Brussel, Belgique).

Intervenants

Les intervenants invités ayant déjà confirmé leur présence sont :
* Uwe Bergmann, SLAC Stanford, CA, Etats-Unis
* Marta Castillejo, CSIC, Madrid, Espagne
* Pierre Levitz, Phenix laboratory, UPMC, Paris, France
* Ludovic Pauchard, FAST, Orsay, France
* Emily Rayfield, University of Bristol, Royaume-Uni

Inscriptions

Plus d’informations et le module d’inscription sont disponibles en ligne :
http://www.eps.org/members/group_content_view.asp?group=85187&id=699281

Voir en ligne : http://www.eps.org/members/group_co...


+