Partenaires

CNRS
Ministère de la Culture et de la Communication
Université Versailles Saint-Quentin


Rechercher


Accueil > Événements scientifiques > Rencontre mondiale "Patrimoines, Sciences et Technologies" - 13 au 16 février 2019

Venez participer à la Rencontre mondiale Patrimoine, Sciences et Technologies à l’Institut de France !

par Bénédicte Charbonnel - publié le , mis à jour le

Paris accueillera la Rencontre mondiale Patrimoines, Sciences et Technologies du 13 au 16 février 2019. Organisée par l’Académie des sciences et IPANEMA sous l’égide du Groupe Interacadémique pour le Développement, la Rencontre mondiale se tiendra dans le cadre prestigieux du 3 Mazarine, nouvel auditorium de l’Institut de France. Elle comprendra deux événements principaux, un colloque scientifique et une journée de tables rondes ouverte à tous les publics, accompagnés de plusieurs ateliers satellites en Île-de-France. Près de 2000 personnes sont attendues sur l’ensemble de la Rencontre.

14–15 février 2019, Colloque scientifique Frontiers in Heritage Science : Il réunira des scientifiques de renommée internationale du domaine des matériaux anciens. Les intervenants proposeront une synthèse constructive des travaux actuels et des perspectives futures pour la recherche sur les matériaux du patrimoine. Cette synthèse sera une ressource précieuse pour définir les agendas stratégiques de recherche des institutions participantes.

Pour vous inscrire au Colloque scientifique, rendez-vous sur le site dédié : https://heritage2019.sciencesconf.org

16 février 2019, Journée de tables rondes ouvertes à tous les publics Patrimoines, enjeux d’avenir : Scientifiques, acteurs institutionnels et professionnels des patrimoines dialogueront avec le public lors de quatre tables rondes abordant défis actuels et perspectives d’avenir dans le domaine des patrimoines et ouvrant ainsi les recherches à la société. Les inscriptions aux tables rondes ouvriront début 2019.

Contexte

Le patrimoine culturel et naturel est au cœur de nos sociétés. Rendre ces patrimoines plus accessibles à tous, les protéger et mieux les connaître sont essentiels à une meilleure compréhension de notre histoire et favorisent le dialogue entre les cultures. À travers des secteurs comme le tourisme et les industries de création, la recherche scientifique sur les patrimoines engendre des retombées économiques importantes. Ces secteurs constituent un vivier d’emplois nouveaux, à différents niveaux de formation et dans des domaines aussi variés que la restauration du patrimoine, la diffusion des résultats de la recherche dans l’enceinte des musées ou encore l’instrumentation.
La recherche sur les matériaux anciens (matériaux de la paléontologie, de l’archéologie et du patrimoine culturel) connaît actuellement un profond renouveau. De nouvelles thématiques de recherche émergent, à l’image de l’étude des environnements anciens qui permet de mieux comprendre des mécanismes comme la fossilisation et l’impact des sociétés sur leur milieu. Ce renouveau passe également par le développement de nouvelles méthodes, tel qu’en imagerie (scanner 3D, laser, grands instruments…) ou en sciences des données, des applications à de « nouveaux objets » comme les protéines anciennes (protéomique) et les matériaux patrimoniaux très altérés. Par son interdisciplinarité, la recherche sur les patrimoines révolutionne les modes de collaboration entre sciences expérimentales, sciences de l’homme et sciences de l’environnement.

Ces questionnements scientifiques nouveaux seront au cœur de la Rencontre mondiale Patrimoines, Sciences et Technologies. Cette Rencontre s’inscrit dans la mission du Groupe Interacadémique pour le Développement de mobiliser les savoirs pour le développement. Un accent fort sera placé sur la région Méditerranéenne et sur les nouveaux métiers du patrimoine. La Rencontre mondiale se tient également dans le cadre de la mise en place de l’infrastructure européenne E-RIHS (European Research Infrastructure for Heritage Science). Elle bénéficie du soutien de la Commission européenne (projets E-RIHS PP et IPERION CH) et de la Région Île-de-France (DIM Matériaux anciens et patrimoniaux).

Académies partenaires

Académie des sciences (France), Académie des beaux-arts (France), Académie des inscriptions et belles-lettres (France), Académie des technologies (France), Académie algérienne des sciences et technologies (Algérie), Österreichische Akademieder Wissenschaften (Autriche), Académie nationale des sciences, arts et lettres (Bénin), Hrvatska akademija znanosti i umjetnosti (Croatie), Accademia Nazionale dei Lincei (Italie), Lebanese Academy of sciences (Liban), Koninklijke Nederlandse Akademievan Wetenschappen (Pays-Bas), Akademie věd Českérepubliky (République tchèque), Royal Society (Royaume-Uni), Kungliga Vetenskapsakademien (Suède).

Lieu

Au 3 Mazarine, auditorium de l’Institut de France
3 rue Mazarine
75006 Paris – France

Le 3 Mazarine

Construit au dessus des remparts médiévaux de Philippe Auguste et situé sous la verrière où l’on battait la monnaie depuis 1789, le 3 Mazarine est appelé à devenir l’un des principaux lieux d’expression et de transmission des savoirs en France. Son esthétique contemporaine s’inscrit harmonieusement dans l’ensemble architectural de l’ancien Collège des quatre nations. Les technologies de pointe dont il est équipé offrent un cadre idéal pour la Rencontre mondiale Patrimoines, Sciences et Technologies.

Organisateurs scientifiques

Loïc Bertrand, Denis Gratias, Philippe Janvier

Conseil scientifique international

Michael Alram, Daniel Asmar, Catherine Bréchignac, Jelena Dukic, Jean-Pierre Ezin, Henri-Paul Francfort, Michèle Gendreau-Massaloux, Maria Grever, Nicolas Grimal, François Guinot, Kerstin Lidén, Isabelle Pallot-Frossard, Tatjana Petrasova, Dominique Perrault, Antonio Sgamellotti, Abderrahmane Tadjeddine, Stéphanie Thiébault, John Wood

Comité local d’organisation

Christian Auboyneau, Loïc Bertrand, Philippe Boncour, Bénédicte Charbonnel, Marion Doucet, Denis Gratias, Dalila Hebbadj, Jean-Paul Itié, Philippe Janvier, Tsiory Razafindrabe, Pierre Salzi-Bouaziz.

Voir en ligne : http://www.academie-sciences.fr/fr/...


+